Sans hygiène pas de piercings

Sans hygiène pas de piercings

Un piercing qui n’est pas pratiqué dans de bonnes conditions d’hygiène peut également transmettre certains virus (l’hépatite B,C,HIV)

L’utilisation de matériel mal stérilisé ou non stérilisé lors de piercings peut être cause d’une partie des contaminations.

Une bonne hygiène est nécessaire pour mieux prévenir les risques de transmission


Quels sont les risques ?


o Chaque acte qui perce ou coupe la peau (piercing, tatouage, dermographie, rasage notamment) peut introduire, chez la personne qui le subit, des germes (bactéries ou virus) donc des maladies, si ces germes sont présents sur les instruments utilisés ou sur la peau (du client ou de la personne qui les pratique).
o Tous piercings, du lobe de l’oreille comme des autres parties du corps entraînent de minimes saignements ou microscopiques projections de sang ou de liquides biologiques (pas toujours visibles) et peuvent donc transmettre, de personne à personne, des virus, germes et bactéries.
o La contamination se fait :
D’un client à autre par le biais d’instruments souillés, mal stérilisés ou pas du tout stérilisés.
Du perceur vers le client (contamination directe et croisée) surtout à travers les mains.
Du client vers le perceur en cas de piqûre accidentelle
o Ces contaminations (transmission de germes, en particulier de virus des hépatites B et C et également du virus du sida) ne sont pas systématiques, mais leur extrême gravité doit inciter à prendre toutes les précautions pour les éviter.

Mesures de prévention


Le respect de mesures d’hygiène strictes par le perceur est indispensable, car il s’agit de l’unique moyen de réduire le risque de contamination directe et croisée.
Ces mesures sont :
Le lavage très soigneux des mains, avant et après, chaque piercing ,
Éviter tout risque de  » contamination croisée  » avant, pendant et après le piercing.
L’utilisation de matériel à usage unique, chaque fois que ce matériel existe,
La désinfection de la peau ou des muqueuses des clients,
La désinfection du mobilier utilisé pour un piercing (lit, chaise, etc..), mais aussi de toute surface susceptible d’être contaminé (poignée de porte, interrupteur de lumière, etc…)
La stérilisation du bijou à placer
La décontamination, nettoyage et stérilisation de tous les outils qui sont utilisés.
La stérilisation de tout matériel à usage unique qui est susceptible d’être stérilisé.
La propreté des locaux,
La vaccination contre l’hépatite B du perceur est indispensable.

,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.